Maroc en général

Maroc en général

Maroc en général

Le Maroc est situé à l´extrême ouest de l’Afrique du Nord. La mer offre au nord et à l’ouest une frontière naturelle. Au Sud et à l’Est ce sont le désert et les montagnes qui forment la frontière, notamment avec l’Algérie.

Le paysage marocain est plein de contrastes: de hautes montagnes et d’immenses plages alternent avec le désert, des stations de skis comme en Europe, sans oublier les oasis fruitières, ainsi que le vignoble qui témoignent de la diversité du paysage. Les villes historiques construites avec le flair oriental donnent au Maroc un charme exceptionnel. La capitale du Maroc est RABAT. Citons également les autres grandes villes comme Casablanca, Marrakech, Fès entre autres.

En arabe le nom Maroc est: al-mamlakah al – maghrebija; ce qui signifie Royaume du Maroc. Le mot Maghreb signifie simplement: le lieu ou le soleil se couche, l’ouest. Ce nom tient son origine de l’est méditerranéen. Notre page ne suffit pas pour décrire l’histoire, la culture, la nature, les traditions du Maroc. et cela n’exprime qu’une infime partie des beautés du Maroc. Décrire un coucher de soleil dans une oasis du Sahara ou la fraîcheur des forêts de l’atlas est difficile, venez les découvrir.

L’histoire du Maroc en dates

681 début de la conquête du Maroc par les arabes (introduction de l’Islam).
788 dynastie des Idrissides
809 fondation de Fès par Idriss II
1055 dynastie des Almoravides
1065-1107 règne de Youssef Ben Tachfine, le fondateur de Marrakech
1130 dynastie des Almohades
1184-1199 règne de Yacoub el Mansour qui fit de Rabat sa capitale (construction de la tour Hassan à Rabat, de la Koutoubia à Marrakech et de la Giralda à Séville)
1258 dynastie Mérénide
1269-1286 règne d’Abou Youssef Yacoub ( construction de Fès El Jedid)
1331-1351 règne d’Abou Hassan (construction de la nécropole du Chellah à Rabat)
1554 dynastie des Saadiens.
1578 la bataille des 3 rois met un terme à l’hégémonie portugaise.
1578-1603 règne d’Ahmed el Mansour
1664 dynastie des Alaouites
1672-1727 règne de Moulay Ismail qui construisit Meknès.
1927 accession au trône de S.M. Mohamed V
1956 indépendance du Maroc
1961 accession au trône de S.M. Hassan II
1971 référendum pour l’adoption de la nouvelle constitution
1975 suite à la marche verte, les territoires du Sahara occidental reviennent au Maroc
1999 accession au trône de S.M. Mohamed VI

Fêtes et festivals au Maroc

La fête des fleurs d’amandier

Les Ammeln fêtent à Tafraoute les fleurs d’amandier en février. Cette manifestation a pour but leur procurer une bonne récolte.

Moussem du mausolée Sidi Sîd Ben Abdelmounim Elmannani

Moussem des roses

Entre la mi-mai et la fin mai, El Kalaa N’Gouma fête la fin de la récolte des roses par un spectacle folklorique haut en couleurs.

Moussem du Cheikh Sidi Mohammed Laghdaf
A Tan Tan les habitants du Sahara, entre autres les Touaregs, se rendent, fin mai début juin, au marabout du saint. Vous avez là l’occasion unique de rencontrer les nobles fils du Sahara.

Festival de musique sacrée du Monde
Ce festival se déroule en mai à Fès. Cette semaine musicale de très bonne facture est l’expression de la politique de tolérance religieuse menée par le Roi Hassan II. Des orchestres, des ballets et des solistes du monde entier – appartenant à l’Islam, au judaisme ou à la chrétienté – donnent vie aux jardins andalous du palais Batha à Fès El Bali et la place Bab Makina à Fès El Jedid.

Fête de la bougie

La fête de la bougie à Salé est liée au calendrier islamique et se déroule la veille du Mouloud. Les principaux membres de l’association des artisans défilent en procession en portant des bougies. Elles sont déposées ensuite au pied du marabout de Sidi Abdallah ben Hassoun, le saint patron de la ville de Salé. Ensuite, la ville entière est en fête.

Moussem de Moulay Abdallah
Le village de pêcheurs de Moulay Abdallah, au sud d’El Jadida est, au mois d’août, le lieu où se déroule l’un des plus beau moussem de tout le Maroc. Les points culminants de ce pèlerinage vers la Zaouia du Saint sont constitués par des jeux équestres, des fantasias, où les cavaliers montrent leur agilité exceptionnelle.

Moussem de Moulay Idriss

Après le pèlerinage de La Mecque, le pèlerinage à Moulay Idriss durant le moussem est le plus important pour les musulmans marocains. Ce moussem se déroule sur trois week-end de la mi-septembre à la fin septembre. La baraka du saint est si grande que 7 pèlerinages peuvent remplacer, selon la tradition populaire, le grand pèlerinage vers la Mecque.
Les non musulmans sont priés d’éviter de s’y rendre durant les jours de festivités.

Moussem des fiançailles des Ait Haddidou

Les vendredi, samedi et dimanche de la deuxième ou troisième semaine de septembre, des milliers de pèlerins se retrouvent à Imilchil, sur un haut plateau à 2000 mètres d’altitude, entre le haut et le moyen Atlas, sur les terres des berbères Ait Haddidou, à l’occasion de la fête du saint de cette tribu.
Pour les marocains, ce voyage constitue un pèlerinage. Cette fête sert également de foire aux fiançailles. Les jeunes Ait Haddidou profitent de cette manifestation pour choisir un ou une partenaire. L’hébergement se fait sous des tentes de nomades. A côté des jeunes filles que les parents cherchent à marier, se trouvent également de nombreuses candidates adultes. Comme ces dernières jouissent d’une position forte au sein de la tribu, elles peuvent se choisir elles même un mari. Les mariages multiples ne sont pas rares ici.
Arrivée par Rich ou Kasbah Tadla- El Ksiba. Des agences de voyage de Casablanca organisent des excursions au moussem.

La fête des dattes

Festival de folklore à Marrakech
Ce festival a lieu en général en juin. Des habitants de tout le Maroc se retrouvent et l’on peut admirer à Marrakech les costumes traditionnels multicolores des différentes régions.

Festival Gnaoua d’Essaouira

Le festival Gnaoua d’Essaouira attire des visiteurs du monde entier et se tient mi-juin sur la place des fêtes devant Bab Sbaa. Essaouira est méconnaissable durant ce festival – toute la ville vit dans la fièvre gnaoua. Tous les hôtels sont réservés des mois à l’avance, et toutes les chambres qui peuvent être libérées pendant la fête sont louées à prix d’or.

Fête du calendrier islamique

Ramadan

Le mois de jeûne du Ramadan dure 30 jours et débute cette année vers le 15 octobre 2005. Durant cette période les croyants ne peuvent ni manger, ni boire, ni fumer ou avoir des relations sexuelles du lever du soleil à son coucher. Respectez s’il vous plaît les personnes qui jeûnent et évitez de manger, de boire ou de fumer en public.
Pendant le ramadan la vie se déroule très lentement le jour, mais les musulmans veillent tard tous les soirs.
Pendant le jeûne, la vie administrative s’adapte à cet autre rythme de vie. Les horaires d’ouverture de tous les bureaux ( banque, administration) sont en général de 9 h à 14 h sans interruption. La plupart des restaurants n’ouvrent que le soir. Dès que le soleil est couché, les sirènes retentissent de partout. Elles indiquent la fin du jeûne pour cette journée…. La bataille peut commencer autour d’une table bien garnie.
Il est encore plus dangereux de conduire de jour pendant la période de ramadan . Comptez à chaque instant qu’un autre usager de la route peut commettre une faute !

Aid Es-Seg Hir

10 coups de canon annoncent la fin du Ramadan, cette fête du sacrifice. Un grand festin marque cette journée.

Aid El-Kebir

La du mois du pèlerinage se termine par la grande fête de l’offrande Aid El Kebir. Chaque famille qui peut se le permettre sacrifie au mois un mouton. Une partie de ce mouton est ensuite offerte aux nécessiteux. C’est une drôle de fête pour les européens. Les moutons sont achetés environ une semaine avant la fête et sont nourris sur les toits ou en ville dans les appartements. Durant cette semaine, on trouve partout des moutons à acheter. Vous verrez alors souvent des moutons sur les toits des cars, des voitures, dépassant des coffres ou simplement portés sur les épaules à travers le souk jusqu’aux maisons des acheteurs.

Rass El-Ain

C’est la fête de la nouvelle année musulmane.

Achoura

C’est la fête la plus importante des chiites. Mais, ce n’est pas une fête traditionnelle des sunites.
Achoura, c’est le souvenir de la mort du martyre Hussein lors des disputes pour la succession du prophète.
Pour les enfants, cette fête équivaut à Noël , c’est l’occasion d’offrir des jouets.

El Mouloud

C’est l’anniversaire du prophète , c’est l’occasion d’une fête familiale de 2 jours.

2019-06-17T15:42:37+00:00 juin 17th, 2019|News|